© 2015 Energie LungYo

 

Energie

Humaine

Derrière le rideau des pensées, ou du mur de l'activité mentale, se trouve notre aspect lumineux, joyeux et heureux : un esprit clair, simple et naturel. On dit que la véritable nature de l'esprit est < claire lumière >. C'est cet aspect lumineux que nous cherchons < à faire émerger > au travers de la discipline LungYo.

Le corps subtil et physique

རླུང་ཡོ།
Le corps subtil

*Anciennement, les enseignements concernant le corps subtil présentés ici étaient réservés aux pratiquants avancés qui avaient développés les trois entraînements supérieurs que sont l'éthique, la concentration méditative et la sagesse. De nos jours, les grands maîtres bouddhistes les expliquent plus ouvertement afin que l'information soit juste et conforme aux enseignements du Bouddha étant donné qu'Internet divulgue beaucoup de croyances souvent erronées à ce sujet.

 

Les tantras (la pratique du Vajrayana, aussi appellé Mantra secret, fait partie des enseignements du grand véhicule, le Mahayana) expliquent que le corps énergétique grossier est doté de six constituants : la terre, l’eau, le feu, l’air, les canaux et les gouttes. Les canaux (72000), similaires au système nerveux, permettent aux énergies/émotions de circuler sous forme de souffles ou vents (corps subtil). Il y a un canal central qui renferme différents chakras et les gouttes. Il y a deux canaux latéraux de chaque côté du canal central, soit le droit et le gauche.

 

Ces canaux de droite et de gauche ont tendance à former des nœuds lorsque les émotions douloureuses se manifestent, bloquant la bonne circulation de l'énergie (vents). Cette situation se reflète similairement dans le corps physique, avec les tensions musculaires et la mauvaise distribution de l'énergie dans les côtés droit et gauche, affectant les forces et les résistances. L'efficacité des techniques LungYo ne réside pas seulement sur les effets cérébraux du corps physique, mais aussi sur le corps énergétique, en dénouant les canaux latéraux pour les rendre droits et permettre la libération des émotions négatives et douloureuses bloquées dans ces nœuds.

 

Les vents énergétiques principaux (corps énergétique subtil) qui circulent dans les canaux (corps énergétique grossier) sont au nombre de cinq :

1) le vent vitalisant ou qui maintient la vie,

2) le vent d'élimination et de reproduction (qui nettoie en descendant),

3) le vent ascendant (qui permet d'avaler ou de parler),

4) le vent de glissement régulier ou résidant dans le feu qui permet la digestion et

5) le vent imprégnant, qui permet de bouger.

Le vent vitalisant, le principal vent, de couleur blanc, est situé au niveau du cœur; c'est le vent principal car il maintient la vie. Le vent d'élimination logé à l'anus et à l'organe sexuel est jaune, le vent ascendant situé au niveau de la gorge est rouge, celui de glissement régulier centré au nombril est vert pâle et celui imprégnant est logé dans les jointures, bleu pâle.

 

Les cinq vents énergétiques secondaires proviennent tous du vent vitalisant qui maintient la vie. Ces cinq vents sont :

1) le vent du mouvement,

2) du plein mouvement,

3) du mouvement parfait,

4) du mouvement rapide et

5) du mouvement certain.

Ces cinq vents secondaires sont respectivement : rouge, bleu, jaune, blanc et vert. Ils sont chevauchés par les cinq consciences sensorielles : la conscience visuelle, auditive, olfactive, gustative et tactile.

Derrière le rideau des pensées, ou du mur de l'activité mentale, se trouve notre aspect lumineux, joyeux et heureux : un esprit clair, simple et naturel. On dit que la véritable nature de l'esprit est < claire lumière >. C'est cet aspect lumineux que nous cherchons < à faire émerger > au travers de la discipline LungYo.

 

Il s'agit de communiquer directement avec cette nature fondamentale, en désactivant l'influence exagérée du mental, ce qui donne une incidence directe sur les mécanismes cérébraux habituels. Lorsqu'on parle de changement profond des états de conscience, c'est que les schémas de pensées ordinaires sont modifiés. Nous devons apprendre à négocier avec < le présent et le maintenant >, et non se perdre dans les méandres du passé émotionnel ou des aléas du futur virtuel propre à une activité mentale dominante. Avec un peu d'insistance, on finit par changer de fréquence énergétique pour basculer vers un mode de fonctionnement beaucoup plus harmonieux dans notre relation avec le monde, et ce sur la base d'un esprit toujours de plus en plus calme.

Alignement Alpha Lung-Yo
 

Les émotions perturbatrices

La possibilité d'atteindre l'éveil dans cette vie repose sur des pratiques que le Bouddha a donné à travers le Véhicule de diamant ou Vajrayana dans la philosophie bouddhiste tibétaine, le troisième véhicule qui suit les véhicules Mahayana et Hinayana.

 

Ces pratiques sont basées sur une compréhension juste du fonctionnement du corps subtil et des énergies multiples qui circulent dans les canaux (72 000), qui naissent des principaux chakras (lotus) sous forme de vents ou souffles. Le mouvement de ces énergies permet la cohésion des éléments eau, terre, feu et air dans le corps, d'où chaque élément correspond à une énergie particulière ou un vent subtil.

 

Lorsque les émotions perturbatrices naissent des facteurs mentaux négatifs, elles voyagent dans les canaux et contaminent les différents chakras et engendrent des blocages ou nœuds à la bonne circulation de l'énergie.

 

En passant, c'est ici que les techniques Energétiques LungYo sont efficaces, en libérant les nœuds dans les canaux latéraux de droite et de gauche autour du canal central, à la hauteur des différents chakras.

 

Ces émotions douloureuses peuvent causer des dommages importants au corps physique et au corps subtil. C'est pour cela qu'il est important d'apprendre à maîtriser les émotions et les pensées par la méditation.

Les fonctions vitales et l'énergie

Le corps humain est maintenu en vie par un flux énergétique appelé énergie vitale. Cette énergie entretient le corps en parfait état de santé, condition normale de l’être humain. Dans cet état de santé, nous ressentons le bien-être et la joie de vivre.

 

Chacun de nous dispose d’un potentiel d’énergie vitale individuel, variable selon ses acquis depuis la naissance. Cette énergie augmente ou diminue en fonction de notre mode de vie sur les plans physique, mental et émotionnel.

 

Le manque d’énergie vitale entraîne des défaillances dans le fonctionnement du corps. Toutes les fonctions vitales indispensables sont régies par cette énergie intérieure intelligente et fiable, qui rend possible la vie corporelle.

 

Cette intelligence vitale qui contrôle toutes les activités du corps, effectue des milliards de fonctions en même temps sans que nous en ayons conscience. Nous ne pouvons pas arrêter consciemment ces processus vitaux essentiels comme les battements de notre cœur, par exemple.

 

L’autoguérison, une capacité naturelle du corps humain, dépend de la vivacité de cette énergie ou conscience intuitive. Il s’agit d’une intelligence qui met en place des processus visant à rétablir le bon fonctionnement de l’organisme lorsqu’il y a déséquilibre. Cette intelligence dépasse le niveau de compréhension de notre mental ou conscience analytique.

 

Une étude scientifique en Finlande a récemment démontré une dispersion spécifique de la chaleur thermique dans le corps en fonction des différentes émotions expérimentées par les personnes.

 

En ce qui nous concerne, il est évident que les émotions sont de l'énergie en mouvement, de différentes intensités, ce que nous appelons :

 

< voltage émotionnel >.

 

L'énergie vitale est un flux dynamique et énergétique

Il suffit d’observer le processus de cicatrisation d’une plaie pour voir cette intelligence à l’œuvre.

 

Autre exemple d’expression de cette intelligence vitale : la fièvre. Elle est là pour nettoyer le corps de tout ce qui est indésirable. Plus un individu recèle de puissance vitale, moins son organisme tolère l’accumulation de toxines ou toute cause de déséquilibre. Quelle est l’origine de l’énergie vitale ?

 

L’énergie vitale est de nature spirituelle.

 

Elle existe au-delà de ses manifestations physiques. Comment augmenter son capital vital ? Il va de soi que seule une vie saine permet de garder ou augmenter son potentiel d’énergie vitale. Le sommeil, la relaxation et la méditation rechargent nos batteries. La respiration, de préférence au grand air et au soleil, nous emplit d’énergie. La respiration est une fonction sur laquelle nous pouvons avoir une action directe à tout moment. Chaque fois que nous emplissons nos poumons d’air, nous vitalisons en même temps notre organisme avec un principe vital appelé prâna.

 

Le prâna, c’est la vie. Nous respirons la vie. Le soleil nous nourrit. On nous a appris à avoir peur du soleil alors qu’il est vital pour notre santé. Tout en évitant l’exposition excessive aux heures chaudes, respirons, bougeons notre corps, marchons pieds nus sur l’herbe, le sable, la terre et remercions le soleil. Une alimentation vivante, donc majoritairement crue, le moins de viande possible, est primordiale pour maintenir notre énergie à bon niveau.

 

Le plexus solaire est le principal point de jaillissement de l’énergie vitale. Ce centre d’énergie du cœur constitue l’axe de rencontre de l’esprit universel dans le physique. En conséquence, c’est à ce niveau que l’universel se différencie dans l'individuel, c’est-à-dire en chacun de nous. Quand le plexus solaire ne subit aucun blocage, il irradie la vie, l’énergie et la vitalité vers toutes les parties du corps. À ce moment, le corps est plein de vigueur et de santé. Ce rayonnement du plexus solaire est perturbé par les émotions négatives. Quand notre soleil intérieur ne génère plus assez d’énergie pour vitaliser le corps, l’afflux de vie et d’énergie ralentit ou se bloque et c’est la cause de la plupart des maladies.

 

En conséquence, notre manière de penser a une influence déterminante. Il apparaît donc clairement que le fait de laisser briller notre lumière intérieure fera disparaître les zones d’ombre qui perturbent le flux du plexus solaire. Faire briller notre lumière passe nécessairement par l’énergie du cœur. Ainsi, la meilleure vitamine est la vitamine de l'amour. À chaque moment de nos journées, soyons conscients à quel point nos états d’être et nos émotions sont déterminants quant à l’augmentation ou la diminution de notre énergie vitale.

 

Ayons toujours à l’esprit que les émotions négatives, les conflits, les tensions intérieures et les peurs bloquent ou perturbent cette énergie de vie. Sentons à quel point les états d’esprit toujours positifs, joyeux, l’amour et l’humour nous font vibrer dans de hautes fréquences bienfaisantes. Il est important de vivre authentiquement selon ses ressentis. Ne condamnons pas les désirs physiques s’ils sont authentiques, c’est-à-dire n’émanant pas de certaines perversions ou décadences sociales. En conclusion, pour bien faire circuler notre énergie vitale, soyons en harmonie avec nous-mêmes.

 

Être en accord avec ce que nous sommes réellement au fond de nous-mêmes, en connexion avec les autres et le monde. Cette reconnexion avec notre source d'énergie intérieure nous emplit de cette énergie de vie qu’est l’Amour, le véritable carburant de notre énergie vitale. L’énergie vitale est universelle et intelligente. Elle imprègne tout ce qui vit.

 
Le corps physique

Les ondes cérébrales

 

Un rythme cérébral désigne une oscillation électromagnétique dans une bande de fréquences donnée, résultant de l'activité électrique cohérente d'un grand nombre de neurones du cerveau, tel qu'on peut l'observer en électroencéphalographie (EEG). Ces ondes sont de très faible amplitude; elles sont de l'ordre du microVolt (chez l'être humain) et ne suivent pas toujours une sinusoïde régulière.

 

Les caractéristiques des rythmes cérébraux dépendent de l'état psychologique et, le cas échéant, pathologique de la personne chez qui on les enregistre. 

CHANGEMENT DES ONDES DU CERVEAU

EEG / Mind Mirror Depiction

 

On peut observer les ondes cérébrales du cerveau en état de stress dans les hémisphères gauche et droit AVANT l'Alignement Alpha Lung-Yo. Il y a une très faible activité du cerveau droit versus une forte activité des ondes Bêta dans le cerveau gauche. Ceci est caractéristique d'un verrouillage de l'énergie à gauche et une mauvaise circulation de l'énergie entre les deux hémisphères (corps calleux : les fibres optiques qui permettent aux deux cerveaux de communiquer ensemble.

 

APRES une séance, on note une synchronisation immédiate des deux hémisphères et une bonne fluidité de l'énergie. Les ondes Bêta ont diminué au profit de l'émergence soudaine des ondes Alpha dans les deux cerveau. Ceci est le résultat d'un état équilibré. Ce nouvel état énergétique se maintiendra par lui-même après quelques séances..

 

Qu’est-ce qu’une onde cérébrale alpha?

Les ondes cérébrales alpha sont l’une des quatre ondes cérébrales de base (onde delta, onde thêta, onde alpha et onde bêta) qui composent l’EEG (électroencéphalogramme).

Ces 4 ondes cérébrales représentent toutes les tensions électriques oscillantes dans le cerveau. Ces tensions sont très faibles, à seulement quelques millionièmes de volt. Les ondes cérébrales alpha oscillent autour de 10 fois par seconde, et la gamme est de 8 à 13 cycles par seconde. Les ondes cérébrales appelées « Alpha » furent les premières à être découvertes vers 1908, par un psychiatre autrichien du nom de Hans Berger. C’est pourquoi elles sont appelées ondes alpha. Alpha est la première lettre de l’alphabet grec.

Plusieurs centaines de scientifiques ont passé beaucoup de temps à étudier ces ondes cérébrales de base de l’EEG. Il y a donc beaucoup de connaissances de base sur ce que les ondes cérébrales alpha sont et ce qui les fait apparaître et disparaître dans notre cerveau. Oui, elles apparaissent et disparaissent. Les ondes alpha ne sont pas toujours présentes dans notre cerveau. Par exemple, dans le sommeil profond il n’y a pas d’ondes cérébrales alpha, et si quelqu’un est très fortement excité comme dans la peur ou la colère, là encore, il n’y a pratiquement pas d’ondes cérébrales alpha.

Delta : de 0,5 à 4 Hz, celles du sommeil profond, sans rêves.

 

Thêta : de 4 à 7 Hz, celles de la relaxation profonde, en plein éveil, atteinte notamment par les méditants expérimentés.

 

Alpha : fréquences comprises entre 8.5 et 12 Hz. Elles caractérisent un état de conscience apaisé, et sont principalement émises lorsque l'on médite ou durant le sommeil. 

 

Bêta : correspond aux fréquences supérieures à 12 Hz (et généralement inférieures à 45 Hz). Elle apparaissent en période d'activité intense ou d'anxiété. 

 

Gamma : Il arrive aussi qu'on parle d'ondes gamma qui se situeraient au-dessus de 30 ou 35 Hz et qui témoigneraient d'une grande activité cérébrale, comme pendant les processus créatifs ou de résolutions de problèmes. (Ne pas confondre avec les rayons gamma, émis par le noyau des atomes.)

 

Un adulte éveillé émet habituellement des ondes alpha (si calme mentalement) et bêta (agitation et stress). En phase d'endormissement (stade 1), l'activité alpha diminue et s'évanouit. Le sommeil léger (stade 2) est marqué par l'apparition de pics d'activité bêta et des formes d'ondes complexes (fuseaux et complexes K). Le sommeil profond (stades 3 et 4) est caractérisé par une activité cérébrale de faible fréquence (delta). Lors du sommeil paradoxal, associé aux rêves et aux mouvements oculaires rapides, on retrouve un pic d'activité Bêta.

 

La synchronisation des ondes cérébrales.

 

Mentionnons par ailleurs que le cerveau est divisé en deux hémisphères, puis en plusieurs aires, chacune ayant une fonction importante : aires du langage, de la sensibilité corporelle, de l'émotion, etc... En ce qui concerne les hémisphères, on sait qu'ils fonctionnent le plus souvent dans une relative indépendance, et que le gauche, généralement dominant, est le siège de la logique et du rationnel, tandis que le droit est celui de la créativité.

 

La fréquence des ondes cérébrales varie donc selon le type d'activités dans lequel on est engagé, mais les individus non entraînés ont relativement peu de contrôle sur celles-ci. Trop de stress, par exemple, et le système nerveux n'accepte pas de se détendre : les ondes cérébrales continuent alors de se maintenir dans la fourchette bêta et il est impossible de trouver parfois le sommeil.

 

Modifier le rythme des ondes cérébrales, c'est une chose, mais faire adopter le même rythme par les 2 hémisphères du cerveau, c'est un pas de plus, semble-t-il. La théorie veut que plus les hémisphères fonctionnent au même rythme, plus grand est le bien-être. On croit même qu'un fonctionnement « intégré ou synchronisé » des 2 hémisphères favorise de meilleures performances mentales et intellectuelles, puisque la logique (cerveau gauche) et la créativité (cerveau droit) agissent alors en synergie. 

 

Au niveau physiologique, le cerveau est divisé en 2 hémisphères reliés au centre par un faisceau de fibres nerveuses par lesquelles transitent les échanges d'informations entre les 2 hémisphères. Une des caractéristiques du cerveau est l'antagonisme entre ses deux hémisphères. Chacun est spécialisé dans son propre style de pensée et possède des facultés bien particulières.

 

Les caractéristiques du "cerveau gauche".

 

L'hémisphère gauche commande la partie droite du corps. Il est associé à la logique, au langage et à la pensée analytique : c'est le cerveau rationnel. On dit aussi qu'il est le taureau dans le magasin de porcelaine. Son énergie est négative (dans le sens de charge électrique).

 

Il excelle quand il s'agit de nommer et de catégoriser des choses, dans tout ce qui est abstraction symbolique, la parole, la lecture, l'écriture et le calcul. Le mode de pensée est linéaire, chaque chose est placée de façon séquentielle, selon un certain ordre. C'est le mode de pensée qu'on nous inculque typiquement dans l'éducation, où l'accent est donné sur la littérature et les mathématiques.

 

Les caractéristiques du "cerveau droit".

 

L'hémisphère droit commande la partie gauche du corps. Il est associé au monde de la créativité: c'est le cerveau intuitif. On dit aussi qu'il est l'esprit libre sur le dessus de la montagne. Son énergie est positive.

 

L'hémisphère droit quant à lui fonctionne d'une manière synthétique et excelle dans tout ce qui est visuel, spacial. Il reconnait les formes et les visages. les perceptions et l'intuition. La pensée est non linéaire et non séquentielle et le traitement est très rapide. L'hémisphère droit analyse les choses de manière globale et détermine très vite les relations spaciales entre les diverses parties d'un ensemble.

 

Des chercheurs ont découvert que nos différents états de conscience correspondent à des ondes cérébrales spécifiques. La fréquence de nos ondes cérébrales change en fonction de nos états mentaux.

 

On sait que notre cerveau possède deux hémisphères et qu'il incombe à chacun d'eux de remplir des tâches spécifiques. Nous utilisons ainsi notre cerveau gauche pour parler, compter, écrire et accomplir la plupart des tâches rationnelles ; le droit, en revanche, intervient lorsqu'il nous faut ressentir, imaginer ou saisir un concept dans sa globalité. Si nous souhaitons par exemple écouter de la musique, le cerveau gauche assure les opérations de mise en marche de la chaîne hi-fi tandis que le droit prend la relève au moment d'apprécier la délicatesse d'un concerto.

 

Le fonctionnement synchrone des deux hémisphères ne se produit que rarement à l'état de veille. Tout juste opère t-il quelques secondes chaque jour lorsque nous pénétrons dans des états de relaxation fortuite et dans les moments de création ou d'intuition. Bien qu'aucun des travaux entrepris n'ait encore mis en évidence de façon indiscutable les rapports existant entre la synchronisation des hémisphères cérébraux et les états profonds, on la retrouve en revanche associée de façon caractéristique à ce que l'on a coutume d'appeler les états modifiés de conscience parmi lesquels on peut citer le rêve, la relaxation profonde, la méditation et l'extase.

 

Chaleur = énergie


La chaleur thermique du corps est mesurable.


Lorsque nous avons accumulé beaucoup de stress physique, les tensions musculaires trop grandes, sur le système sanguin, diminuent la bonne circulation (pression artérielle) de l'énergie (chaleur ou feu). Le corps manquera d'énergie dans plusieurs parties dont les membres inférieurs et supérieurs. Lorsque le débalancement structurel droite-gauche est important (jambe plus courte, mauvaise posture des épaules, du bassin et du dos), on peut facilement déduire des variations importantes de températures entre les côtés droit et gauche. Un simple lecteur infra-rouge peut démontrer ce phénomène. 
 

La température corporelle

En tant normal, la température de la tête varie entre 36.5° et 37.5°, les mains entre 34° et 35° et les pieds entre 32° et 33°. La différence entre les températures de la tête et des pieds est normale. Mais ce qui l'est moins, c'est qu'il y est des différences marquantes entre la main droite 28° et la main gauche 31°, et avec les pieds, droit avec 26° et gauche à 29°. Parfois il peut y avoir 5° de différence entre la droite et la gauche, ce qui démontre une très mauvaise circulation dans l'ensemble.

LungYo signifie mouvement de l'énergie ou de la chaleur, ou des émotions. Energie Lung-Yo signifie une action qui permet aux deux hémisphères de mieux communiquer ensemble et ainsi, de mieux distribuer l'énergie < équitablement > entre les côtés droit et gauche du corps et de l'esprit. Dans la grande majorité des cas, les gens ont des tensions physiques du côté droit, ce qui signifie un manque important d'énergie. Ceci est toujours vérifiable par une simple lecture thermique.

L'objectif du praticien énergétique, dans un premier temps (deux premières rencontres), est de restaurer le mouvement normal (circulation) de l'énergie pour observer, après une séance, des changements radicaux quant à la distribution de la chaleur thermique. Dans 95% des cas, la chaleur augmente partout et s'équilibre tout de suite après une séance. C'est ainsi que l'on dit qu'il est facile de retrouver l'équilibre parce que l'on peut diminuer le stress en augmentant l'énergie.

Tout est question de bonne circulation de l'énergie (sang = oxygène = énergie = chaleur) et surtout d'efficacité sur la base des résultats mesurables.

 
 

La circulation sanguine

Les artères, veines, vaisseaux et capillaires du système sanguin représentent 120 000 km, assez pour faire 3 fois le tour de la Terre. 

D'une complexité phénoménale, les voies sanguines ont la mission de transporter et de distribuer l'oxygène (énergie ou lung en tibétain) dans toutes les parties du corps. 100% d'oxygène est nécessaire < en permanence > pour maintenir le corps en santé. 20% de l'apport sanguin est pour le cerveau -qui commande le corps. Mais si les muscles sont trop contractés (voltage émotionnel trop intense) de façon chronique (activité mentale trop sollicitée), la pression exercée (stress) sur le système sanguin diminuera l'apport % en énergie et le cerveau ne pourra plus gérer convenablement la gestion de l'équilibre. Le manque d'énergie qui s'accumule devient alors une dégénérescence ou un vieillissement prématuré. 

La discipline énergétique LungYo permet réellement une circulation d'énergie (sanguine) optimale (en enlevant la pression ou blocages) afin que vous puissiez maintenir l'homéostasie, c'est-à-dire ce précieux équilibre fragile.

Une meilleure circulation

La discipline énergétique Lung-yo vise une meilleure circulation vasculaire et énergétique via des impulsions qui libèrent les tensions causées par une pression musculaire excessive.

 

Les douleurs proviennent du système nerveux soumis à des pressions musculaires trop grandes. Les tensions musculaires proviennent d'une intensité de l'énergie trop forte dans certaines parties du corps. Ces tensions trop fortes affectent les systèmes nerveux, sanguin et lymphatique ainsi que les organes vitaux qui manqueront d'énergie. C'est le cerveau qui souffre le premier du manque d'énergie lorsque les tensions sont trop grandes et que le flux sanguin est affecté. Les tensions musculaires sont causées par une activité mentale intense qui affecte l'activité cérébrale (l'énergétique influence le neurologique). Nos tensions physiques ont une origine dans la dynamique de nos pensées et de nos émotions.

 

La vie (esprit) s'exprime au travers du système nerveux. C'est un point essentiel à comprendre pour retrouver l'équilibre. L'énergie qui circule dans les nerfs sera d'intensité variable en fonction de notre état d'esprit et de la nature heureuse ou douloureuse des émotions. Un mental agité finira par endommagé le système nerveux. La discipline énergétique LungYo est un ensemble de techniques qui visera à stimuler votre système nerveux et à débloquer votre énergie pour que la vie coule à haut débit dans chaque cellule grâce aux ondes alpha : soit un mental/cerveau plus calmes.

 
 

Le corps et l'Esprit ne font qu'un !

Nous ne pouvons avoir de tensions musculaires sans avoir de tensions psychologiques et émotionnelles, ni de tensions psychologiques et émotionnelles sans tensions physiques.

 

Ce qui nous affecte physiquement nous affecte mentalement, et vice versa. Le cerveau est le chef d’orchestre du corps, et le mental, celui de l’esprit. Lorsque le mental est affecté, le cerveau l’est aussi. Si le mental est affecté, les émotions de l’esprit seront perturbées. Si le cerveau est affecté, les fonctions métaboliques du corps le seront aussi.

Le cerveau et le mental s’influencent mutuellement ; c’est pour cette raison que l’on dit un esprit sain dans un corps sain. L'activité mentale influence l'activité cérébrale. Chaque pensée positive ou négative a des effets correspondants, positifs ou négatifs, avec nos émotions puis, dans le corps ensuite. Le corps et l’esprit se reflètent mutuellement comme dans un miroir. 

 

Par exemple, la nervosité entraîne la transpiration, la peur des maux de ventre et la colère des battements excessifs du coeur. La correspondance physique des émotions est les hormones.

 

Le corps est le miroir de l'esprit. Cela signifie simplement que celui qui sait lire le corps, devient apte à observer le niveau de santé d'une personne.

 

"L'un des principes essentiels pour contrôler les émotions est la croyance dans la « malléabilité » de l'esprit, sa capacité illimitée à s'améliorer. Cette croyance s'appuie sur la compréhension des différents modes de fonctionnement de l'esprit. La longue histoire de la psychologie et de la philosophie bouddhistes met l'accent sur l'analyse des émotions... [...]

 

L'esprit y est perçu comme un système complexe et dynamique, dans lequel les dimensions cognitives et affectives forment un tout. Lorsque cette philosophie explique comment gérer les émotions comme la colère, elle ne dit pas qu'il faut les refouler. La psychologie bouddhiste s'accorde avec la psychologie moderne sur le caractère nuisible du refoulement. La méthode bouddhiste consiste à s'attaquer à la racine de la colère pour que cette colère ne repose sur rien. Le bouddhisme enseigne comment orienter notre esprit de manière que nous soyons moins enclins aux réactions émotives fortes. Le message est simple : disciplinez votre esprit !"

(Sa Sainteté le Dalaï-Lama)

Qu’est-ce que l’intelligence innée ?

 

L’intelligence innée, c’est la vie en nous. On l’appelle aussi énergie vitale, claire lumière, sagesse primordiale, esprit subtil, etc... C’est ce qui est transmis, par le biais de votre système nerveux, du cerveau jusque dans chacune de vos cellules, aussi petites soient-elles.

 

L’intelligence innée, c’est l’information qu’envoie le cerveau dans chaque organe du corps.

 

L’intelligence innée est le plus puissant guérisseur qui existe, et nous l’avons tous en nous.

 

L’intelligence innée permet à nos cellules de se régénérer continuellement, à tous les jours.

 

C’est elle qui dirige toutes les fonctions du corps.

 

La discipline Energétique LungYo s’assure que la vie innée circule normalement à travers le système nerveux, dans tout votre corps.

 

Des instruments ultra-sensibles ont révélé que lorsque le sperme mâle entre en contact avec le noyau de l'ovule femelle, une pulsation mesurable commence.

 

Evidemment, cette pulsation ne peut être une vibration produite par le cerveau, celui-ci n'étant pas encore formé. Elle ne peut être également générée par le cœur, car celui-ci non plus n'étant pas encore formé. Des scientifiques ont alors conclu que cette pulsation se définit comme une énergie primaire, autour de laquelle l'organisme s'organise.

 

Au sein de la Discipline Energétique LungYo, nous appelons cette force primaire INTELLIGENCE INNÉE. Elle contrôle toutes les fonctions du corps via le système nerveux.

 

Le Bouddha a également mentionné que la conscience d'un être migre dans un corps dès sa conception...